Evénements ALI - Lyon

Françoise Checa : LES TROUBLES DE L'APPRENTISSAGE le mardi 26 janvier 2016

LES TROUBLES DE L'APPRENTISSAGE
CHEZ L'ENFANT ET L'ADOLESCENT
Françoise Checa

lire la conférence 

bebe

Accès difficile, voire parfois impossible à la lecture, refus d’écrire, non acquisition des opérations mathématiques, mais aussi agitation, inattention ou angoisse massive qui peuvent conduire à la déscolarisation : l’apprentissage rencontre de nombreux avatars...Qu’est ce qui les provoque ?Qu’implique l’acte d’apprendre : quels effets subjectifs résultent de l’acquisition de connaissances ?Comment viennent-elles déranger notre savoir personnel ?Ces élèves, finalement, qu’est ce qui les trouble ?

Françoise Checa est psychanalyste ; elle travaille notamment auprès d’enfants en milieu hospitalier et en libéral à Grenoble.

Ces conférences des Études Pratiques de psychopathologie inclues dans la 2e année de cet enseignement proposent de faire le point sur les questions de la psychopathologie contemporaine.

Ce cycle de conférences et de débats est ouvert à ceux que ces questions intéressent.

BERNARD VANDERMERSCH au château Sans Souci-salle Paul-Scherrer le mercredi 10 février 2016 – 20 h 30

conférence
BERNARD VANDERMERSCH

 Les femmes sont-elles vraiment plus folles ? LIRE LA CONFERENCE

(problèmes diagnostiques des psychoses féminines)
mercredi 10 février 2016 – 20 h 30

Bernard Vandermersch est psychiatre et psychanalyste à Paris.

la monomane de lenvieAncien interne des hôpitaux psychiatriques et ancien chef de clinique, il a travaillé ensuite en centre de santé et en libéral. Il a été secrétaire puis président de l’Association Lacanienne Internationale. Il a co-dirigé avec Roland Chemama le Dictionnaire de la psychanalyse (Larousse). Il est l’auteur d’Une année à l’hôpital (2006-2007) : enseignement de clinique lacanienne en 2009, et de Le Métier de psychanalyste avec Christiane Lacôte-Destribats et Roland Chemama (à paraître chez Erès en janvier 2016).Cette conférence est la sixième de notre cycle consacré à la question : Qu’est-ce que le féminin aujourd’hui ? issu du séminaire mensuel tenu à Lyon par Annie Delannoy et Jean-Luc de Saint-Just, qui est consacré cette année aux Figures féminines contemporaines.

Il serait plus difficile de faire un diagnostic de psychose chez une femme que chez un homme. C’est du moins l’opinion exprimée par des cliniciens avertis. « Psychose hystérique », « hystérie pseudo-paranoïaque » ou « paranoïa pseudo-hystérique », ces formulations témoignent de notre embarras. Il ne semble pourtant pas que les femmes soient plus sujettes à la psychose que les hommes. Alors pourquoi cette difficulté ? (B. V.)

Ce cycle de conférence et de débats, comme ce séminaire, sont ouverts à tous ceux qui sont intéressés par cette question en tant qu’elle fait pour eux énigme.

 PARTICIPATION AUX FRAIS 10. – € / ÉTUDIANTS 5.– €

château Sans Souci – salle Paul-Scherrer

36, avenue Lacassagne – Lyon 3

Tram T3 – arrêt Dauphiné-Lacassagne ou bus 11, 25, 28, 34 –arrêt Rouget-de-Lisle

telechager l'affiche                                                                                

Sans titre 1

LYON - Le 9 Janvier 2016 de 10 h à 15 h

Département Psychanalyse et Travail Social
Sud Est
Séminaire :
« Nos métiers sont-ils praticables sans amour ? »

 

L’évolution de ces métiers dits impossibles qui consistent à gouverner, éduquer, ou psychanalyser, ajoutons sans être exhaustif, soigner, a eu pour effet d’évacuer la question de l’amour des discours et même parfois du vocabulaire des professionnels.
Pourtant, l’amour reste bel et bien la pierre angulaire de ces pratiques. La difficulté c’est qu’il s’agit en même temps du ressort essentiel de leur efficience et de la principale cause de leurs impasses.
C’est sans doute pour cette raison que face aux difficultés de ce paradoxe, nous tentons de nous en libérer, et le plus souvent en ne voulant tout simplement ne rien en savoir. Mais comme le rappelaient récemment Marcel Gauchet et Charles Melman il semble bien que tous nos efforts pour nous en affranchir aient jusque là été vains.
Alors ne serait-il pas plus judicieux de tenter de moins se défendre contre l’amour, y compris en continuant à méconnaître la façon dont il nous commande, pour tenter d’en savoir quelque chose ? Et pourquoi pas, à défaut d’en être plus servile, envisager de pouvoir parfois s’en servir.
Ce que nous proposons pour mettre au travail cette question de l’amour dans ces métiers dits impossibles, ce sont des « banquets » qui viseront à l’instar de celui de Socrate, une gageure, dire la vérité sur l’amour dans nos pratiques professionnelles. Pas toute bien entendu, mais au moins pouvoir en dire quelque chose quant à la façon dont cela se manifeste au cas par cas, et de la façon dont chacun trouve à s’en débrouiller.

 

Responsables : Elisabeth La Selve, Philippe Candiago, Noureddine Hamama, Jean-Luc de Saint-Just

 

« Banquets » un samedi tous les deux mois, le prochain sera à :
LYON - Le 9 Janvier 2016 de 10 h à 15 h

Inscription préalable nécessaire (nombre de places limité à 25 participants)
Contact et inscription : Jean-Luc de Saint Just, 33 (0)6 85 34 50 73 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CONFERENCE/DEBAT au CNAM : SAMEDI 14 Janvier de 9h30 à 12h00

Noureddine HAMAMA & Nazir HAMAD

Découverte de la langue arabe & de ses rapports avec l'inconscient.

image arabeDans le cadre de la convention partenariale qu'elle a signée avec le CNAM Rhône-Alpes, l’ALI-Lyon organise, pour la deuxième année, la seconde partie du séminaire "découverte de la langue arabe & de ses rapports avec l'inconscient". Il s'adresse à tous ceux qui voudraient découvrir cette langue, ses résonnances, sa poésie, son écriture car si les lois du langage structurent toutes les langues, chaque "LaLangue" à sa musique propre, son chant. Lacan comme Freud ont souvent fait entendre le chant des langues dans leur pratique, mais ont aussi mis en évidence qu'un certain type d'inventions, de créations, de découvertes, dans le contexte d'une "La Lalangue" particulière, que chacune, en quelque sorte, portait son intelligence spécifique, sa découpe du monde bien difficilement traduisible.Au cours des siècles, les cultures occidentales se sont énormément inspirées des inventions et des découvertes des cultures de langue arabe, à part pour quelques érudits, cette langue est souvent méconnue dans ses richesses, comme dans ce qui la spécifie.La gageure de ce séminaire est donc de non seulement apprendre de cette langue, mais en apprendre aussi d'un type de rapport avec l'inconscient que cette langue aménage pour ses locuteurs.

CNAM RHONE-ALPES : 4, RUE RAVIER   LYON

Pour assister à cette matinée aucune condition préalable est nécéssaire sinon son intérêt : ni l'inscription au CNAM n'est  nécéssaire, ni une participation aux matinées précédentes.

Afin que ce séminaire à la pointe de notre actualité puisse se poursuivre dans de bonnes conditions nous sommes contraints à solliciter une participation aux frais de 10 Euros par séance. En vous remerciant pour votre compréhension et en vous souhaitant nombreux à participer à ce moment innovant de découverte et d’échange

Cet évènement est soutenu par les anciens élèves du CNAM Rhône-Alpes 

http://www.lecnam-rhonealpes.fr/inscriptions_evenements/decouverte-langue-arabe

 

 

Module de Recherche

Liste des événements

Aucun événement
Enseignement psychanalyse 03