Evénements ALI - Lyon

CONFERENCE PREPARATOIRE AU JOURNEE "Au delà des figures de l'autre".

 

Jean-Paul HILTENBRAND 

Le vendredi 27 Janvier à 20h30

L'AUTRUICHE

lune 1« Le miroir reflète une image leurrante et cet imaginaire produit appartient au discours courant qui favorise l’auto-construction individualiste. 

En revanche ce qui mène le parlêtre est un trou, impossible à nommer. Cet indicible est son plus authentique tourment. Comment tout ceci est-il conciliable ? »

 

 Jean-Paul Hiltenbrand est psychiatre, psychanalyste à Grenoble, fondateur de l’Association Lacanienne Internationale Rhône Alpes. Il a entre autres publié Insatisfaction dans le lien social, Érès en 2005..

Miroir en bronze argenté, Chine, dynastie Tang, (610-906)

 Dans les locaux du 

Centre Culturel Agora Tête d’Or 

93 rue Tête d’OrLYON 6-

métro ligne A – station Masséna (cours Vitton) ou ligne B – station Brotteaux

Particpation aux frais : Entrée-10 euros/Etudiants-5 euros.

 

 05

 

 

REUNION de TOPOLOGIE : Le 12 janvier 2017

 

noued 2Notre réunion de travail sur la topologie lacanienne du 15/12/16 permit d'aller jusqu'au schéma L, qui sera l'objet d'études de la prochaine réunion. Cette suivante est fixée le 12 janvier 2017, à 18 heures. Ce que nous comprenons, c'est que le séminaire sur la Lettre volée, placé au début du livre les Écrits, édition du Seuil, 1966, a la fonction de donner les principes qui permettent de comprendre la suite, à condition de s'attarder suffisamment à la lecture du texte écrit. Les séminaires étaient le discours oral de Jacques Lacan. Les Séminaires de l'édition du Seuil, sont écrits par Jacques Alain Miller, à partir des transcriptions et enregistrements et de l'énonciation de Jacques Lacan, dont les destinataires formaient un auditoire de psychanalystes en particulier. Le volume des Écrits est publié après la crise de 1963. Lacan, exclu, devait renoncer à l'enseignement, alors qu'il avait annoncé un Séminaire sur: Les noms du père.  Il n'y a qu'une leçon partielle de ce Séminaire, celle de 20 novembre 1963. Le Séminaire: L'angoisse, l'avait occupé de 1962 à 1963. Il reprenait à l'E.N.S. l'enseignement devant un public nouveau, "l'introduction de cette science étrangère," le 15 janvier 1964.

Sigmund Freud, n'utilisait pas la topologie pour transmettre la psychanalyse, bien qu'elle soit implicite dans tous ses ouvrages depuis le début. Marc Darmon l'indique: "La question du lieu dont les propriétés caractériseraient l'inconscient est restée chez Freud non résolue, c'est le problème topique. (...) C'est donc le symbolique lui-même qui introduit une topologie. (Page 39, Essai sur la topologie lacanienne, édition de Juillet 2004). Je pense que nous aurons atteint le moment de conclure l'ensemble de ce Séminaire sur la lettre volée. Puis, nous lirons: L'instance de la lettre dans l'inconscient ou la raison depuis Freud, (page 493), dans les Écrits. Il me reste le devoir de vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année

Contact : Georges DRU au  0678841483  

pdf documentlire la brochure des enseignements

 

07

LES PARADOXES DE L'EVIDENT TRAUMATISME

 

ÉTUDES PRATIQUES DE PSYCHOPATHOLOGIE 

mardi 22 novembre 2016 – 20 h 30

jean-luc de saint-just

Edward Munch, Le Crii, 1893, Musée Munch, Oslo ©

munch TheScream bigEn un siècle, le traumatisme est devenu la seule cause extérieure et univoque des souffrances de victimes de plus en plus nombreuses. Ce mouvement généralisé trouve son origine dans une reprise américaine des premières découvertes de Freud. Mais si Freud, confronté aux paradoxes des réactions face aux évènements traumatiques, allait être en mesure d’en tirer les conséquences, cette « culture du traumatisme » a continué à s’imposer.

En tentant de suivre la rigueur du cheminement de Freud, une autre lecture du traumatisme serait-elle possible à soutenir ? Une lecture qui permettrait à un sujet qui a vécu le choc du réel de ne plus être sa vie entière fixé et organisé par son trauma ?

Jean-Luc de Saint-Just est psychanalyste à Lyon, docteur en psychopathologie et psychologie clinique, membre de l’ALI et cofondateur de l’ALI Lyon. 

 Ces conférences des Études Pratiques de psychopathologie inclues dans la 2e année de cet enseignement sont ouvertes à ceux que ces questions intéressent.

au CNAM Auvergne-Rhône-Alpes, « Le Cubix »

4, rue Ravier – LYON 7

métro ligne B – station Place Jean-Jaurès

 

 

 

CHARLES MELMAN A LYON

CHARLES MELMAN

Une relation à l'autre moins barbare est-elle possible?

fromanger

 

VENDREDI 18 NOVEMBRE 2016 à 20H30

"L'autre est-il un semblable ou un étranger ? La similitude n''exclut pas la différence et même s'enorgueillit dès lors qu'elle illustre la diversité d'expression du pouvoir de référence. l'étranger fait problème dès lors que cette différence là peut, dés lors qu'il s'y engage, contester le pouvoir qui fait référence au nom de la sienne. l'animal humain est-il condamné par le refus de considérer que le concept qui fait autorité pour les uns et pour les autres est fondamentalement le même quelques soient les avatars historiques et factuels de ses représentations ?

Il est étrange qu'une époque qui se veut fille des lumières reste aussi réfractaire à une logique qui date de Freud, qui fut développée par Lacan. Peut-on y voir plus clair ?"

(Gérard Fromager. Boulevard des Italiens 13 heures)

Charles Melman est psychiatre psychanalyste, fondateur de l'association lacanienne internationale, doyen de l'école pratique des hautes études en psychopathologie.

 Conférence inaugurale des conférences préparatoires aux journées d'études

"Au-delà des figures de l'autre"

(24 et 26 novemvre 2017)

 Centre Culturel Agora Tête d'or - 93 rue Tête d'Or-LYON-06 métro A-station masséna ou ligne B-station Brotteaux

PARTICIPATION AUX FRAIS 10€/ Tarif réduit 5€

Accés à la retranscritionpdf document

Séminaire de recherche : "L’ÉTOFFE DE LA JOUISSANCE" à partir du 12 Octobre 2016.

pignon ernestCe qui fût sans doute la pas le plus décisif de Freud dans sa conceptualisation de la pratique analytique et du fonctionnement du psychisme humain, c'est son passage en 1920 à l'au delà du principe du plaisir. Ce pas qui contrevient à plusieurs millénaires de tradition phylosophique et qu'il fût le seul à franchir à son époque lui a été dicté par sa clinique et plus particulièrement la prise en compte des échecs thérapeutiques.

Après Freud il a fallut attendre Lacan qui en 1959 donnera la mesure de ce pas dans un séminaire fondamental : L'éthique de la psychanalyse. Dix ans plus tard, en 1969 dans L'envers de la psychanalyse, il y consacre un autre séminaire où il fait cette fois de la jouissance un champ de recherche qui reste encore aujourd'hui à déchiffrer.

C'est que Lacan prend la mesure de son temps qui fait des jouissances le noeud central de l'économie psychique de notre époque. Charles Melman témoignera dans L'homme sans gravité à quel point cela a modifié et modifie encore notre subjectivité comme notre lien social.

Ce séminaire se propose de découvrir ou de redécouvrir, puis de poursuivre le déchiffrement de ce champ de la jouissance sans lequel nous sommes impuissants à rendre compte de la clinique contemporaine qu'elle soit singuliére ou sociale. C'est dire que cela nous engage dans la nécessité de renouveller l'ensemble de la clinique à l'aune de ce champs au coeur des derniéres avancées de Lacan.

 

 

Pour plus d'information cliquez ICI

Module de Recherche

Liste des événements

- Mar 02 Avr, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 14 Mai, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 21 Mai, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 04 Jui, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 18 Jui, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
Enseignement psychanalyse 03